Construire une piscine à Bruxelles

Construire une piscine à Bruxelles : les normes à suivre

Durant les périodes de grandes chaleurs, il n’y a rien de tel pour se rafraîchir que de plonger dans une piscine. C’est justement pour profiter des joies de la baignade chez soi que de nombreux propriétaires font de choix de construire une piscine privée.

À noter toutefois qu’une telle entreprise requiert le respect de certaines règles, mais aussi l’accomplissement de plusieurs démarches. Les réglementations peuvent varier en fonction de la taille et du type de bassin que l’on envisage d’installer. Pour connaître toutes les normes à respecter en matière de construction de piscine, suivez le guide.

La demande d’un permis d’urbanisme

En vertu des dispositions légales en vigueur dans la région de Bruxelles, un permis d’urbanisme est requis lorsqu’on veut entre prendre la construction d’un bâtiment. L’installation d’une piscine n’échappe pas à cette règle.

Pour être fixé sur le sujet, il est conseillé de se rapprocher de la mairie du lieu où vous vous trouvez. C’est une manière de se renseigner sur les différentes démarches à suivre concernant votre projet. La requête pour l’obtention d’un permis d’urbanisme doit être déposée au service d’urbanisme de la mairie.

En règle générale, l’obligation de demander ou non cette autorisation dépend de certains paramètres. Ce sont notamment :

  • La superficie du bassin
  • L’implantation de la piscine par rapport à la route
  • Le type de piscine…

Pour être plus précise, la construction piscine à bruxelles est soumise à un permis si le bassin que vous envisagez de construire fait plus de 75 m2. Il doit également être à moins d’un mètre de la limite de votre propriété.

installation d’une piscine

Les normes en matière de sécurité

Afin d’assurer la sécurité des baigneurs y compris dans les piscines privées, certaines règles de sécurité doivent être respectées. Il en est ainsi notamment de la mise en place d’un système permettant d’empêcher la noyade des jeunes enfants.

Il revêt toute son importance étant donné que les plus petits peuvent à un moment donné échapper à la vigilance et à la garde des adultes. Les propriétaires pourront alors choisir entre différents types de systèmes de sécurité. Il s’agit notamment :

  • D’une alarme piscine : elle peut être immergée ou placée en périphérie. La première permet d’alerter les adultes si un enfant tombe à l’eau. La seconde quant à elle sonne quand elle détecte un mouvement ou une présence dans un périmètre donné. C’est une manière efficace de prévenir les risques d’accident.
  • D’une couverture de sécurité : elle est destinée à empêcher qu’un enfant tombe dans le bassin. Elle est assez solide pour supporter le poids de celui-ci.
  • D’une barrière de piscine ou d’une clôture : comme son nom l’indique, elle sert à éviter les intrusions aux alentours du bassin.
  • D’un abri de piscine : elle offre la même protection que la barrière, mais en plus permet d’utiliser le bassin même pendant les mauvais temps.

La loi dispose que chaque bassin privé doit être équipé d’au moins d’un système de sécurité. Toutefois pour minimiser les risques, rien ne vous empêche d’en combiner deux ou plusieurs.

Related Posts