vieux

Souscrire une assurance pension Belgique, les essentiels à savoir

En Belgique, plus de 50% des salariés et indépendants font l’objet d’un contrat d’assurance épargne-pension. Il s’agit d’une alternative pour ces derniers, tandis que les fonctionnaires bénéficient naturellement d’une rente venant de l’état à la fin de la vie active.

Ce contrat se traduit par un accord avec un assureur par lequel on doit verser des cotisations mensuelles pour bénéficier d’une retraite à l’avenir.

Il peut être souscrit à partir de 18 ans jusqu’à ses 64 ans. Mais avant de passer à l’acte, de nombreux paramètres sont à considérer. Ce dossier va apporter les essentiels à savoir.

Assurance épargne-pension : pour quels intérêts ?

Bien qu’en Belgique, tout travailleur ait accès à la pension légale de l’état, l’indice de 60% par rapport à la masse salariale peut ne pas suffire. Or, les charges à supporter après la vie active sont plus ou moins conséquentes.

Avec l’assurance épargne-pension, il est possible de combler tous les manques. Ainsi, il n’y aura pas de régression financière tout en maintenant son cadre de vie aux meilleures conditions.

En plus de l’équilibre financier, l’assujettissement à l’assurance épargne-pension permet de bénéficier d’une réduction de l’impôt annuelle.

Le plus intéressant dans toute cette manœuvre est que l’avantage fiscal peut s’étendre jusqu’à 30%. En d’autres termes, 30% des mensualités peuvent être restitués à la fin de l’année.

Comment choisir une assurance pension en Belgique ?

La première chose à faire pour mieux choisir une assurance pension Belgique est de considérer les taux relevés dans le contrat. Comme pour toutes les formules de garantie disponibles, il est judicieux d’opter pour ceux qui s’avancent avec un indice abordable.

Il faut reconnaître que l’assuré doit encore cotiser un impôt à raison de 10% des versements effectués. Le rendement du taux de garanti en est de même.

Par ailleurs, il est important de considérer les anciens rendements de l’organisme assureur. Bien que cela ne soit pas une garantie, cela fait office de preuve pour une bonne gestion. Le taux garanti ainsi que la participation aux bénéfices au cours des dernières années doivent être évalués au peigne fin.

En Belgique, il existe deux types de possibilités en ce qui concerne le contrat d’assurance épargne-pension :

  • La branche 21 : droit à un intérêt fixe, participation annuelle au bénéfice, rendement minimal…
  • La branche 23 : rendements des investissements à l’échéance du contrat, éventualités de risques, quoi qu’il en soit, il est possible de joindre les deux propositions en procédant au régime mixte.

tirelire

Effectuer une simulation pour mieux souscrire une assurance pension

Pour avoir plus de certitude dans son choix, il n’y a rien de mieux que le simulateur. Dans le cadre d’une assurance épargne-pension, la simulation se présente comme suit.

  • Remplir un formulaire préétabli par ses données personnelles : nom, prénoms, date de naissance, première année de travail, statut professionnel
  • Préciser l’âge auquel on souhaite partir à la retraite
  • Indiquer le montant de sa pension légale
  • Estimer la valeur de la future pension en fonction de ses attentes et de son confort
  • Recevoir le devis proposé et souscrire directement en ligne